Recevoir ma bourse

Après avoir reçu la bonne nouvelle, avant que la bourse vous soit versée, il reste encore quelques tâches à accomplir

Si je reçois une bourse versée par l’UQAM :

Les bourses d’études de l’UQAM sont versées par dépôt direct dans un compte bancaire canadien au nom de la personne récipiendaire ou appliquées au solde à payer des droits de scolarité, s’il y a un solde à payer ou en l’absence de coordonnées bancaires valides. Chacune des personnes récipiendaires reçoit l’information pertinente et détaillée, au sujet de l’émission de sa bourse, par courriel.

Fournir mon numéro d’assurance sociale 

Si vous êtes une personne citoyenne canadienne, résidente permanente ou réfugiée, assurez-vous que votre NAS est inscrit dans votre profil RIBÉ. Sinon, faites-le sans tarder, car l’UQAM ne verse aucune bourse sans cette information.

M’assurer que mon permis d’études est valide.

Si vous avez le droit d’étudier à l’UQAM en raison d’un permis d’études (étudiants étrangers), assurez-vous qu’il est toujours valide, car l’UQAM ne versera pas la bourse tant que votre situation ne sera pas régularisée. Pour toute question au sujet du permis d’étudesconsulter le site des Services à la vie étudiante.

Fournir ou mettre à jour mes coordonnées bancaires sur le site des Services des ressources humaines de l’UQAM.

Récipiendaire ayant un compte bancaire canadien et un matricule de paie UQAM

La personne étudiante qui a déjà reçu une bourse ou un salaire à l’UQAM doit s’authentifier pour accéder à son dossier du Service des ressources humaines afin de vérifier que ses coordonnées bancaires sont à jour. 

La personne étudiante étrangère qui ne possède pas de numéro d’assurance sociale (NAS) canadien doit envoyer un spécimen de chèque par courriel afin que les coordonnées soient ajoutées à son dossier. L’adresse courriel sera communiquée au moment opportun. 

Récipiendaire ayant un compte bancaire canadien, mais sans matricule de paie UQAM 

La personne étudiante qui n’a jamais reçu de bourse ou de salaire à l’UQAM devra attendre la création de son matricule de paie, identifiant numérique de 6 chiffres. Celui-ci s’affiche à la section « Dossier académique » du profil RIBÉ de la personne une fois émis. Par la suite, elle devra s’authentifier à son dossier du Service des ressources humaines pour ajouter ses coordonnées bancaires afin que la bourse y soit versée. 

La personne étudiante étrangère qui ne possède pas de numéro d’assurance sociale (NAS) canadien doit envoyer un spécimen de chèque par courriel afin que les coordonnées soient ajoutées à son dossier. L’adresse courriel sera communiquée au moment opportun. 

Récipiendaire sans compte bancaire canadien 

La bourse de la personne étudiante étrangère qui ne possède pas de compte bancaire canadien sera versée dans son compte étudiant qui est disponible sur le portail étudiant à la section « Factures et impôts ». Cette bourse servira à acquitter les droits de scolarité. Si le montant de la bourse est plus élevé, le surplus restera au dossier et pourra être récupéré auprès des Comptes étudiants, après que l’étudiante, l’étudiant aura soumis une preuve de son arrivée au Canada.

Peu importe la bourse :

Remercier le donateur.

Il est important que vous preniez le temps d’exprimer votre reconnaissance envers le donateur, soit par le biais d’une lettre manuscrite, d’un courriel ou en personne, si vous en avez l’occasion. Il est important que vous preniez le temps d’exprimer votre reconnaissance envers le donateur, soit par le biais d’une lettre manuscrite, d’un courriel ou en personne, si vous en avez l’occasion. Ce geste peut lui permettre de valider ou de concrétiser l’importance de son don. Ne n’oubliez pas : sans donateur, il n’y a pas de bourse.

Me présenter à la cérémonie de remise de bourses.

Si vous êtes invité à une cérémonie de remise de bourses, allez-y ! Acceptez qu’on célèbre vos réalisations et prenez le temps de rencontrer le ou les donateurs qui vous ont permis d’obtenir cette marque de reconnaissance. Ces événements sont des moments privilégiés pour rencontrer des personnes, échanger et développer son réseau. Toutefois, si vous êtes dans l’impossibilité d’y assister, transmettez vos regrets à l’organisateur et communiquez votre reconnaissance au donateur.

Déclarer le revenu aux autorités fiscales et gouvernementales.

Vous avez l’obligation de déclarer à Revenu Québec et à l’Agence du revenu du Canada toute bourse reçue, et ce, même si l’organisme payeur n’émet de feuillets fiscaux à cet effet. Pour sa part, l’UQAM émettra vos feuillets en février pour toute bourse payée entre le 1er janvier et le 31 décembre de l’année précédente. Ils seront accessibles à partir de votre dossier au Service des ressources humaines.

Par ailleurs, si vous êtes bénéficiaire d’un programme gouvernemental d’aide financière aux études, vous devez informer l’organisme responsable de la gestion du programme des montants reçus en bourses. L’omission de déclarer ces montants peut avoir des conséquences sur votre admissibilité au programme.

De plus, pour les personnes bénéficiaires du Programme de prêts et bourses québécois, sachez que le premier (1er) 5 000 $ reçu sous forme de bourses d’études, n’est pas pris en compte dans le calcul de l’aide à verser. Pour plus d’informations, visiter le site http://www.afe.gouv.qc.ca/ ou contacter le Bureau de l’aide financière de l’UQAM.

Mettre à jour mon profil RIBÉ.

N’attendez pas au prochain concours de bourses et ajoutez celle que vous venir de recevoir à la rubrique Prix et bourses de votre profil RIBÉ, et ce, même si la bourse vous a été versée par l’UQAM. Car la mise à jour du profil est votre responsabilité. Gardez à l’esprit que les bourses attirent les bourses, surtout lorsqu’il s’agit de bourses attribuées sur la base de l’excellence. Omettre de les citer, c’est priver le comité d’une information pertinente à l’étude de votre candidature.